Scroll down
Les dernières

actualités cinéma

Actu

TROIS LIVRES A DÉCOUVRIR SUR LE TRANSHUMANISME

Petit tour d’horizon autour de 3 livres susceptibles de vous titiller le cerveau avant de plonger dans les films surprenants et souvent prémonitoires de l’Intelligence artificielle et du corps augmenté. . .

1.VERTUS DE L’IMPERFECTION – Alexis Jenni – Bayard « J’y crois »

Course à la performance, culte du corps parfait, injonction aux résultats… nous sommes tous poussés à atteindre la perfection. Face à cette recherche vaine, Alexis Jenni nous rappelle, dans ce texte incisif et rêveur, combien nos limites sont le propre de notre humanité. L’être imparfait est l’être vivant. L’imperfection est le lieu de notre richesse intérieure et relationnelle. Aussi l’auteur ose-t-il faire l’éloge de l’imperfection. En mobilisant de grands auteurs spirituels, des films de science-fiction, mais aussi des poètes, il montre que la grâce de l’humanité, c’est de vivre l’imperfection.

2. H+ ; TRANSHUMANISME Mathieu Gafsou, David Le Breton – Actes Sud

«H+» est le signe de ralliement des adeptes et thuriféraires du transhumanisme. Courant de pensée, école philosophique et mouvement international de grande audience, le transhumanisme, né dans la mouvance de la contre-culture américaine des années 1960 et théorisé de manière approfondie dans les universités californiennes à l’aube des années 1990, connaît aujourd’hui un engouement considérable. Matthieu Gafsou nous fait pénétrer au cœur des laboratoires où se développent exosquelette, neurostimulation, transfert de l’esprit humain sur ordinateur, cryogénie, transgénèse, cyborg, anthropotechnie, toutes disciplines ou réalisations qui déclinent à foison les promesses ou les peurs potentielles engendrées par le fameux sigle NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives).

3. PENSER L’HUMAIN AU TEMPS DE L’HOMME AUGMENTÉThierry Magnin – Albin-Michel- Lauréat du prix Humanisme chrétien 2018

Les progrès fulgurants des biotechnologies, combinés à la révolution des technologies de l’information, laissent entrevoir un avenir radicalement différent pour l’humanité. L’homme cybernétique, le « transhumain », peut-il vraiment « sauver l’homme » ou doit-il susciter nos craintes ? A travers la critique de l’argumentaire transhumaniste, qui est fondé sur une conception appauvrie de ce qui fait l’humain, Thierry Magnin nous invite à porter un nouveau regard sur notre humble condition. Qu’est-ce que l’homme à l’heure où l’on pourra bientôt remplacer tous ses organes par des machines intelligentes, voire transférer son psychisme ? L’anthropologie chrétienne peut-elle nous aider à aborder avec confiance la révolution annoncée afin que celle-ci nous ouvre, non à un abandon de l’humain, mais à son plein accomplissement ?