Scroll down
Les dernières

actualités cinéma

Edito

« SPIRITUELLES » sera notre crédo du 8 au 12 mai au Cinéma du Grütli

ELLE est une foi !

11 invitées pour les débats, 1 seul homme, la 5è édition des Rendez-vous cinéma d’IL EST UNE FOI, se décline au féminin :

Traversé par l’ouragan «#metoo » et « #balancetonporc », liés au scandale Weinstein, le monde s’est soudain interrogé sur la place des femmes, le « sexe supposé fort » sur sa relation avec le « sexe supposé  faible » à la lumière d’une position dominante qui déclenche encore abus et maltraitances, réduisant le corps de la femme à un terrain de jeu, source de plaisir contraint, forcé ; d’autres ont continué de harceler et dominer, et désormais, ces vices et sévices sont livré à la presse, aux réseaux sociaux et aux tribunaux. Juste retour des choses que ce silence larvé soit enfin levé. Car en effet, cet événement sans précédent a souvent permis de libérer la parole.

Le combat des femmes pour une reconnaissance à de nombreux niveaux ne date pas d’hier. Les femmes sont nombreuses à avoir fait avancer leur cause face à une crédulité masculine trop souvent doublée de mépris. Il est navrant de constater que l’égalité entre homme et femme doit encore être cherchée, provoquée et voulue, légiférée, alors qu’elle devrait être naturelle depuis fort longtemps !

Au sein du comité d’IL EST UNE FOI nous avons opéré le choix radical d’une édition rédigée au féminin, avec l’âme (la transcendance ?) féminine comme incontournable muse de notre programmation. C’est donc le point de vue féminin qui sera au centre de cette 5ème édition afin de laisser la place à Leur vécu, Leur expérience, Leur spiritualité. Nous souhaitons mettre en lumière le cheminement spirituel des femmes, leur combat et leur engagement et ce, en privilégiant les films de qualité, (si possible réalisés par des femmes, et en veillant à une variété de croyances et de styles cinématographiques.

Nous vous proposons ainsi quelques magnifiques portraits de femmes : Europa ‘51, de Rossellini qui met en scène une Ingrid Bergman mondaine et spirituelle qui s’ouvrira aux autres après la mort de son fils; l’ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma nous parlera du grand réalisateur italien, puis évoquer, Bruno Dumont, pour son film étonnant : Jeannette. Thérèse, d’Alain Cavalier qui raconte le parcours d’une sœur dans la discipline du Carmel ; encore une figure féminine historique avec le Procès de Jeanne d’Arc de Bresson, qui nous permettra d’accueillir, pour le débat, Mylène Bresson, épouse du réalisateur disparu en 1999. Incendies de Denis Villeneuve nous permettra d’interroger la terroriste repentie, Soha Bechara (un événement à ne pas manquer). Mêlant thriller et spiritualité, Dakini nous plonge dans une enquête fascinante à la recherche d’une nonne bouddhiste, dans les paysages envoûtants et les monastères du Bhoutan. C’est Agathe Chevalier, bouddhiste qui nous en parlera. A ce titre, l’Asie sera représentée dans nos Rendez-vous cinéma avec, également, La Forêt de Mogari (Japon) et Secret sunshine (Corée du sud). La théologienne et auteur Elisabeth Parmentier viendra nous parler de Marie Madeleine (Garth Davies) et les rédactrices en cheffe des revues Choisir, Lucienne Bittar et Etudes (Paris), Nathalie Sarthous-Lajus, évoqueront le cheminement d’une femme en quête d’identité dans la Pologne de l’après-guerre avec le magnifique film de Pawel Pawlikovski, Ida. Les sorcières seront également à l’honneur, C’est l’historienne des religions et spécialistes de guérisseuses, Magali Jenny qui en parlera après la diffusion de Jour de colère de Carl Dreyer.

Vous l’aurez constaté, seules les femmes (ou presque !) sont conviées cette année à s’exprimer sur les films que nous programmons et cela me réjouit.

Geoffroy de Clavière
Délégué général